Les perles de Kapélé

 

lesperlesdekapele.png

Des produits aux mille couleurs

Les colliers, bracelets, boucles d'oreilles sont confectionnés à partir de perles d'argile cuites, peintes à la main et vernies.

 

Un savoir-faire venu du tissage

La technique de fabrication de perles est un dérivé de l’activité de filature traditionnelle du coton local : les perles servaient de toupie à quenouilles. Ce n’est que récemment qu’on les a montées en collier.

Les perles sont en argile : les hommes vont la chercher dans les bas-fonds et les femmes la pilent, la tamisent et y rajoutent de l’eau. Puis l’artisan graisse ses mains avec du beurre de karité et fait une petite boule en roulant l’argile entre ses deux paumes. Cette perle est percée par le milieu par un bambou fin et séchée 24 h au soleil pour devenir blanche. Enfin, on la fait cuire 24 h, dans un trou fait dans la terre qui fait office de four, enfouie dans du son de riz pour favoriser une combustion lente. A la cuisson, la perle devient noire. Elle est alors prête à être peinte. L’artisan prépare ses couleurs naturelles lui-même en écrasant des feuilles fraîchement cueillies entre ses mains. Le jus recueilli est de couleur différente suivant la plante utilisée : le teck pour le rouge, le kinkiliba pour le vert, l'argile pour le jaune et le kaolin pour le blanc. Seul le bleu est chimique.

La perle est enfilée sur une tige de bambou que l’artisan cale sur le dessus de son pied: il peut ainsi faire tourner la perle d’une main et la peindre avec une plume de l’autre. Après 2h de séchage au soleil, on procède au vernissage. Il ne reste alors plus qu’à monter le bijou en enfilant les perles sur du fil accompagnées d’un fermoir. 

Visualiser les produits

Les toiles de Fakaha

 

Les toiles de Fakaha

Celles-ci sont faites en « peinture naturelle » sur du coton. Elles sont réputées dans le monde pour avoir fortement inspiré Pablo Picasso (surnommé « l’homme nu ») lors de son voyage dans cette région Sénoufo après les indépendances. A l’origine, les dessins étaient faits sur les murs pour décorer les maisons. C’est Soro Donisongui (1940/1950) qui a commencé à peindre sur des toiles.

Une technique ancestrale

Le peintre réalise son travail sur un panneau de coton écru formé de bandes cousues entre elles et tendues sur du bois. Il travaille seul, à même le sol de terre battue de sa case… Ses outils sont sommaires : des couteaux de différentes épaisseurs pour peindre, un petit rondin de bois d’acacia (pour faire « les ronds »), une petite brosse taillée et d’un geste sûr, il trace directement les motifs sur la toile.

La teinture brune, utilisée pour le premier tracé, est faite d’écorce et de feuilles bouillies. Les motifs sont ensuite repassés en noir avec une teinture obtenue à partir de maïs concassé, pilé et fermenté. Le rouge peut aussi être utilisé soit pour les motifs soit pour le fond ; il est alors fabriqué à partir de tiges de sorgho écrasées, d’eau et de cendre. 

Enfin, dernière étape, les teintes sont fixées grâce à un mélange à partir de chapalo (bière de mil) fermenté avec un peu de citron.

Les toiles peintes sont mises à sécher au soleil sur les murs des cases.

Visualiser les produits

Les produits tissés

 

lesproduitstisses.png

Les villages de Waraniéné et Katia produisent des vêtements, des accessoires et du linge de maison, faits à partir de bandes tissées, de 12 à 20 cm de large.

Le tissage se fait sur une structure rudimentaire, composée d’un cadre fixe en bois, dans lequel le tisserand insère chaque matin son appareil de fils, avec les lisses, le peigne, et la barre d’enroulement. Il tisse à partir de fils en coton produits localement et filés et teints industriellement. Il existe toutefois du fil filé à la main, toujours par des femmes. Ce fil est plus dur à tisser car plus fragile mais donne au final un rendu beaucoup plus doux et agréable à porter. 

Les motifs insérés dans la trame sont tous faits de mémoire, et un bon tisserand peut posséder jusqu'à 80 motifs différents ! Certains motifs anciens peuvent être complexes et signent ainsi l'expertise du tisserand.

Visualiser les produits

Sous-catégories